Traduction en Amazigh du «Prophète » de Gibran Khalil Gibran

Vient de paraître la traduction en langue Amazigh de l’œuvre  «Le Prophète » du poète et peintre libanais Gibran Khalil Gibran, par le traditeur  Mohamed Oussous, ce recueil écrit en Anglais et  publié en 1923 aux États-Unis, et composé de vingt-six textes poétiques.

Le Prophète est une œuvre poétique faite d’aphorismes et de paraboles, livrés par un prophète en exil sur le point de partir. Aux grandes questions de la vie, celui-ci livre au peuple qui l’a accueilli pendant douze ans des réponses simples et pénétrantes. Des thèmes universels sont abordés, mais le fil conducteur reste l’amour À côté des grandes questions de la vie pratique, comme le mariage ou les enfants, sont abordés la connaissance de soi et la religion, conçue comme universelle.

Gibran Khalil Gibran né le 6 janvier 1883 à Bcharré au Liban et mort le 10 avril 1931 à New York. Il a séjourné en Europe et passé la majeure partie de sa vie aux États-Unis.

isr- jabran

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tirra
Tazlɣa n imaratn s tmaziɣt Alliance des écrivains en amazighe رابطة للكتاب بالأمازيغية